Affectation des PLP

Communication des projets d’affectation des professeur·es de lycée professionnel

Le ministère crée du stress et méprise le paritarisme !

Cette année encore, le ministère a décidé de communiquer aux enseignant-es et aux CPE les projets d’affectation au mouvement inter-académique.

Ce projet n’est qu’une vision approximative du résultat final, qui n’a fait l’objet à ce stade d’aucune vérification par les organisations syndicales. Les corrections d’erreurs de barèmes, les nouvelles données (demandes tardives…) ou l’attribution de nouvelles capacités d’accueil, nous imposent la plus grande prudence. Nous savons que ce projet est loin du résultat définitif et c’est tant mieux car chaque année, grâce au travail et à l’intervention en CAPN des commissaires paritaires nationaux du SNUEP-FSU, des situations sont améliorées.

Le SNUEP-FSU dénonce cette pratique de communication du projet, qui est génératrice de stress pour les collègues en attente d’un résultat important sur le plan personnel et professionnel.

Elle dénote aussi un mépris des instances paritaires et du rôle des élu·es du personnel. Les commissions administratives paritaires ne sont pas des chambres d’enregistrement des décisions de l’administration mais le lieu, où dans le respect des règles, des avancées sont possibles. Plus que jamais, le SNUEP-FSU revendique leur importance ainsi que celle du travail des élu·es pour une gestion éthique et équitable de la carrière des personnels.